mardi 1 février 2011

L'apprenti du dernier des Ghost sorciers Rider templiers

Rhalala, y'en a pour qui, des fois, rien ne va. Tellement ils ont des projets de partout, youpi c'est la fête, des flims en pagaille pour tous les fans! Ouais!
Mais il y a des fois où on se dit qu'il faudrait mieux choisir les flims, avoir un minimum d'estime de soi peut-être, ou simplement du bon sens. Ou alors il s'agit de payer ses impôts.

Certains acteurs alternent donc le bon et le moins bon. Parmi ceux-ci, celui qui m'a accroché ces dernières années est ce bon vieux Nicolas "Johnny Blaze woohoo" Cage.


Wouais mon pote.

Je tiens d'abord à préciser que je n'ai rien contre ce bon vieux Cage, mais il faut avouer que ces dernières années, il a comme bien d'autres joué dans plusieurs productions qui alternaient le bon comme le (beaucoup) moins bon. A se demander si son trip n'est pas de faire un truc sympa pour tourner ensuite dans un flim direct to DVD (voire, direct to W9).

Je n'étalerai pas sa filmographie ici, mais dans les récents excellents flims auxquels il a participé, on pourra citer le fabuleux Lord of War (2007), ou encore le très sympathique Kick-Ass (2010 donc). Je ne connais pas trop certains de ses autres flims, et paraît-il que les Benjamin Gates ne sont pas trop mal, soit. Next aussi. A voir. Et pas vu la suite de Bad Lieutenant non plus tiens. Oh :o

Mais alors qu'est-ce qui pousse un acteur qui fait de bons rôles, à accepter de se commettre dans des crimes comme le très violent Ghost Rider au juste ?
Ou l'Apprenti Sorcier ? Voire, le Dernier des Templiers, actuellement à l'affiche ?
Ah j'espère que ce sont ses enfants (s'il en a) qui choisissent ses flims en jouant à "plouf plouf", parce que c'est chaud.

Oh yeah, damn hot!

Ouais ouais ouais... Seriously, Ghost Rider ? Il est encore repassé récemment, et à chaque fois je suis impressionné de la façon dont ils ont descendu le cavalier, qui n'est pas vraiment un gars investi de pouvoirs par Mephisto mais qui devrait être simplement possédé par le démon Zarathos, en vengeance par ledit Mephisto. Enfin bref, tout le monde s'en fout, je sais.

Mais mine de rien (attention digressiooooooonnnnnnn), ce flim de super-héros m'a fait penser à un autre capé maudit dont le destin cinématographique ne l'est pas moins : ce bon vieux Spawn. Parce qu'il y a des similitudes quand même : deux pauvres gars qui ont vendu leur âme au diable (quel qu'il soit), qui sont censés être des vieux badass de l'enfer pas du tout glop, et qui se retrouvent dans leurs flims respectifs à faire appel à des vannes pourries pour redescendre le PG rating (et faire rentrer les kidz dans les salles, wooh!) et sauver "la nana". Le tout enrobé dans une esthétique pseudo-infernale où on rit plus des diables qu'on ne les craint, des effets spéciaux misérables (m'enfin Spawn est sauvé par sa cape au moins, c'est déjà ça), et une fin consternante. Non, vraiment, les deux sont plus liés qu'on ne le pense mine de rien. Pas en comics (quoique, vague ressemblance), mais au ciné hein.
En tous cas, ça ne rassure pas sur la future suite du Ghost Rider.

Car revenons à nos moutons. A la fin du premier volet (et non "opus", car c'est un terme utilisé pour l'architecture et la musique, mais comme toujours je suis trop dur sur l'évolution de la langue française, OUAIS JE SAIS ARRRHH), ce bon vieux Blaze rétorquait au diable qu'il pouvait aller se carrer sa canne là où il pensait (roh le malotrou), qu'il gardait ses pouvoirs et que merde, il allait lui mener la guerre à cet enfoiré de pourriture capitaliste.

Question : qu'est-ce qui empêchait notre bon vieux Mephisto, blagueur comme il est, de lui répondre en toute simplicité "mon bon vieux Rider, t'es mignon, mais d'une je te retire tes pouvoirs car tu ne peux simplement pas m'en empêcher - me prends pas pour un con non plus j'ai quelques millions d'années, et de deux, je vais te rentrer ta moto dans ton cul ; et ce, intégralement. Maintenant, penche-toi" ? Seriously?

Eh mais c'est pas con comme idée ! Je garde ça pour le deux!

Bon, il faut que j'arrête sur le Ghost Rider, je pourrais y passer des semaines. Il n'empêche que le deux ne s'annonce pas mieux, et que - pour en revenir à notre ami acteur - Cage est franchement pitoyable dans ce flim.

Petit enchaînement sur le Dernier des Templiers, je n'en dirai rien, l'Immonde Connard l'a fait pour moi. Mais, vraiment. Sa critique est parfaite à tous points de vue.

Et enfin donc, l'Apprenti Sorcier, pour en finir avec les flims "récents" de Cage où il s'est prostitué (appelons un chat, un chat). Alors j'imagine que c'est un flim pour les kidz youpi, mais même eux, je me demande où ils trouveront la force de kiffer ça : les pouvoirs des sorciers sont pitoyables et on croirait qu'ils balancent un hadoken du pauvre comme ultime attaque. Les kidz sont habitués à voir des créatures à pwalz (ou sans) se bourriner la gueule comme des chacaux avec des pouvoirs ultimes (allez voir le blog de M. Le Chien tiens), et là ça fait vraiment pitié, même Anne Roumanoff est plus impressionnante.
Bon et question scénar', je ne vous ferai même pas l'affront de le développer : un ado est un descendant de Merlin (eh ouais) et, avec l'aide de son clodo de mentor (haaaaaaa Cage), va pougner la tronche sérieux des méchants pas gentils menés par la fée Morgane, qui ont tué Merlin par le passé. Car ils reviennent dans le présent pour tout détruire. Qui va gagner ? Ouh, le suspense est énorme !
Une scène est complètement pompée de Fantasia avec le jeune héros qui va, pour s'essayer à la magie, faire nettoyer son atelier de scientifique par des balais magiques. Et quand je dis pompé, c'est vraiment pompé. Ou comment remplir un flim avec une scène "clin d'oeil" (mal faite) facilement. Mais bon, certains apprécieront l'idée...

Bref, je me perds un peu dans tout ça (la fatigue, la douleur etc.), je vais en finir.

Hell yeah, it's about time ! *vroom*

Très sérieusement, je suis un peu dur avec Cage, qui a prouvé qu'il savait être un très bon acteur... Mais qui a aussi fait montre du contraire, et c'est bien là où je me focalise. Car s'il doit être aussi pathétique dans Ghost Rider 2, voire dans un hypothétique Les Ailes de l'Enfer 2 (oui, ce flim a été évoqué), j'ai peur de devoir plastiquer sa maison. Ainsi que celle de ceux qui l'embauchent.
Papa Noël, faites que Nicolas Cage se remette à jouer bien, et dans de bons flims.

...
Ah merde, il repassera pas avant 11 mois ce vieux con.


Et vous ? Avez-vous en vue des stars qui se sont compromises à vos yeux, dans des productions qu'il vaudrait mieux pour tout le monde qu'elles restent confidentielles ? Dites-moi tout.

6 commentaires:

  1. Benjamin Gates j'ai trouvé ça chiant.

    Faut bien payer les factures :/ Peut être qu'après on le verra aux côtés de Jane Austin, ou dans le rôle d'un Vercingétorix réalisé par N.Shyamalan :/

    Sinon euh...George Clooney ?

    RépondreSupprimer
  2. Faudra que je jette un oeil aux Benjamin Gates un jour. Quand j'aurai le temps. Dans une ou deux décennies. :D

    Putain, Vercingétorix quoi... Un duo avec Christophe Lambert? Rohhhhhhhh...

    Georges Clooney, c'est pas faux du tout. Je sais même pas s'il a fait un truc bien récemment...

    RépondreSupprimer
  3. L'apprenti Sorcier est tellement moins pire que le fufu de la foudre là... Mais bon j'ai pas dit que c'est un grand film, mon avis est corrompu car il y a un dragon.

    Ghost Rider est vraiment mauvais, ça...

    RépondreSupprimer
  4. oh, bah clooney, quand meme... "in the air" et "fantastic Mr fox" l'année dernière, en plus des chèvres du pentagone... ça va, c'est plutôt honnête... c'est pas Nicolas Cage, quoi...

    (et je confirme, il a bien appelé son premier fils Kal-El (Coppola)

    RépondreSupprimer
  5. Saki > mouais, le dragon apparaît brièvement et je ne l'ai pas trouvé formidable perso :p

    Ink > pour "In the Air" et "les Chèvres du Pentagone", faudrait que je les mate un de ces 4 me faire un avis, c'est vrai.
    Pour Mr Fox, par contre, je réfute, il ne fait que la voix et ça n'est pas "tout" dans le jeu d'acteur donc ça reste bien mais bon :p
    Kal-El Coppola... Pauvre gosse!

    RépondreSupprimer
  6. Le cinéma américain ne sais pas faire de beaux dragons chinois, c'est un fait hein ( ça c'est comme les ailes d'anges qui sont jamais blanches mais toujours couleur pigeon sale, demande pas...), mais bon rinçage de l'oeil parce qu'il a vu tellement pire... Loule

    RépondreSupprimer