samedi 25 septembre 2010

Resident Evil : le verdict / Pubs PANDA (à voir!)

Alors ça y est, on a vu le dernier flim issu de la franchise Rrrrrrrrrrrresideunte Iiiiiiiiiiivowl.
Une sorte de séance de torture collective qui aurait été presque malsaine si on n'avait pas discuté pendant une partie de celui-ci. Qu'en retenir? (Attention, ce qui suit contient du spoiler mais genre très spoiler)

Un scénario aux allures de ville-fantôme du far west

Remember la fin du 3. Alice intervenait en projection holo au sein d'une réunion de vils Japonais sans âmes, pour préciser qu'il leur péterait la gueule, à eux et à Wesker, avec son armée de clones.
Paf, début du 4, on peut voir le patient zéro à Shibuya, manger un gars random, et l'épidémie se propageant à vitesse grand V, symbolisée par les lumières de la ville s'éteignant en cercles plus ou moins concentriques. Alors en fait, quand les gens deviennent zombis, ils éteignent la lumière?
Normalement, ce genre d'effet est utilisé pour signifier une prolifération au même endroit de quelque chose qui se multiplie. Là, les gens sont toujours autant, ils deviennent juste des bouffeurs de cervelles... Bref, je dois être trop pointilleux, continuons!

Fondu-enchaîné, pouf, Alice attaque le Hive version jap (eh ouais, ils en construisent partout, c'est facile après tout, suffit d'une autorisation préfectorale et paf tu construis une ville sous la ville), se fait chier à trucider une quinzaine de pauvres gardes à coups de katana et de slow-motion, pour moins se faire chier avec la trentaine suivante et user de ses pouvoirs mentaux trop balaises et fumer tout le monde, parking compris. Pourquoi elle ne l'a pas fait avant? Ca reste un mystère.
Bon, suivent encore des gardes, encore du slow-mo, encore des douilles 3D, des effets Matrix à travers la fenêtre, et trois clones se font fumer au rez-de-sous-sol par Wesker himself, aussi expressif qu'un Jet Li sous opium (peut-être pour ça qu'il a des lunettes d'ailleurs, rapport aux yeux rouges...). Wesker s'enfuit à bord d'un hélico, et fait boum le Hive avec une bombe spéciale "je rase tout et je m'en fous" pour atomiser les clones d'Alice restants. Ca, c'est le petit détail important pour la fin du flim.

Une explosion qui rase 12 étages du Hive? Juste un petit trou dans la tête. Les lunettes sont toujours là, c'est l'essentiel.

Bon alors déjà, ça commence fort. Le grand meuchant est grotesque, et l'armée d'Alice a échoué lamentablement (d'ailleurs, il n'y aura plus de clone, c'est dire si c'était utile...). On sait déjà qu'on va se taper du slow-mo-3D-dans-ta-gueule-méga-pose jusqu'à la fin, mais ce dont on ne se doutait pas, c'est que TOUT le reste du flim allait être chiant comme la pluie sur un capibara.


C'est dire.

La suite ne parvient donc pas à relever le niveau. On y retrouvera Claire Redfield en Vendredi folle, des gens lambdas bloqués dans un immeuble entouré de zombis (on avait presque oublié qu'ils étaient au centre de l'histoire eux!), dont Chris Redfield, foutu dans une cage car il avait "un regard de tueur". Ben tiens, c'est un putain de commando le Chris apparemment là, il va pas avoir l'air d'un jeune papa, ils s'attendaient à quoi?

On aura raté une séance de Milla Jovovich à pwalz sous la douche à cause d'un pervers qui fait du bruit, une armurerie au 36è sous-sol sous l'eau (car oui, lors d'une invasion zombis, les tunnels d'évacuation d'eaux ne marchent plus non plus!), et un gros truc avec une grosse n'hache dont on se demande vraiment d'où il sort. Sérieux, y'avait un mec dans le monde qui faisait dans les 2m50, un sac sur la tête et des piques un peu partout, qui se baladait avec une hache gigantesque tout droit sortie d'un fantasme de Tetsuo Hara, et qui s'est fait mordre, pour donner un zombi pareil?
En tous cas, on n'en saura pas plus sur lui, car il aura la tête explosée (au sens propre) au terme d'un combat slow-mo-3D où, cette fois, Claire Redfield sera la tête d'affiche. Si j'étais mauvaise langue, je dirais que c'est possiblement car le gros truc explose des conduites d'eau, et que Ali Larter a deux plus gros avantages que Milla Jovovich. Mais évidemment, c'est elle qui fait le KO final.

Resident Evil Afterlife, un flim qui ne mise pas du tout sur des classiques tels que le concours de t-shirt mouillé.


Quand on discute, on ne comprend pas grand-chose, certes, mais perso je dirais qu'on ne loupe pas grand-chose.
Les survivants (Alice, Claire et Chris, quel hasard!) de l'immeuble atterrissent sur un bateau... L'Arcadia (qui était censé être la terre d'asile évoquée dans le 3!), où l'infecté Wesker conserve des gens normaux dans des tubes cryogénisés (les survivants du 3 qui partaient vers Arcadia!) pour les manger et garder sa conscience.
Fight de fin, slow-mo-3D, les gens sont libres et Wesker se fait achever d'une cinquantaine de balles dans le corps.

Avec la scène improbable où Claire et Chris braquent Wesker dans le dos pendant 2 minutes pour l'écouter causer, se font surprendre alors que ce même Wesker leur lance.... ses lunettes de soleil. Chris rattrape les lunettes de soleil, et Claire se fait défoncer la gueule, passant ensuite le relais de tabassage à Chris. Et Wesker récup ses lunettes, parce que c'est la classe.

Eh. Je vais mourir comme une merde avec un twist final assez moisi, mais au moins, j'ai la classe.


Wesker finira par s'enfuir avec un hélico comme au début (ouais en fait, même avec 92 chargeurs dans le bide, il résiste le bougre), déclenchera l'explosion atomique de la base comme au début, mais HAHA! Quelqu'un avait pris l'explosif (une simple bombe avec un "!X CAUTION X!") et caché dans l'hélico. Qu'ils sont malins ces gentils!

Ah, bah en fait là, j'ai l'impression d'être Saddam Hussein dans Hot Shots 2 finalement. Ca fait mal à mon coeur que je n'ai plus.

Bon ben au final, ça donne quoi?...

Ben, pas grand-chose en fait, voire quasi-rien. Le scénario suxxe aisément, les acteurs sont minables, les effets spéciaux ne sont là QUE pour la 3D, et c'est soporifique au possible.
Faire pire que le 3 était une gageure, Paul W.S. Anderson a relevé le défi et l'a remporté haut la main.
Ce mec est très fort en fait. Flim après flim, il réussit à s'enfoncer dans la réal et l'intérêt de ses productions, et ça n'est pas pour rassurer sur les prochains flims sur lesquels il va bosser...

A savoir, selon Allociné, Resident Evil 5 et 6 (en tant que scénariste pour l'instant), et ... Castlevania (scénariste et producteur).
J'ai très peur pour Alucard...

Je ne mettrai même pas les poneys pour ce flim qui n'en est pas un, sachez qu'aucun poney ne sera accordé dans un seul des domaines.
Vous êtes prévenus...

**************************

Et pour se changer les idées, une vidéo de pubs pour Panda. C'est tellement énorme que j'en pleure de rire.




Ne JAMAIS dire non à un panda.

(merci à Ludo pour la découverte :o )

19 commentaires:

  1. il me semble que pour castlevania, la rumeur à couru un temps (comme d'ailleurs pour MGS), mais qu'au final, les films ne se feraient pas (et on l'espère tous.)
    Bon, tu as oublié les pieces dans le canon scié et l'importance de placer des séquences de fight au ralenti de 10 minutes pour camoufler des trous de scénar béants (le noir qui arrête la chute de l'avion, la manière toute particulière de réparation d'ascenseur d'Alice etc... ) ^^

    RépondreSupprimer
  2. "Alors en fait, quand les gens deviennent zombis, ils éteignent la lumière?"
    -> et oui la première chose que fait un zombie à sa "naissance est d'éteindre les lampes! Car oui un zombie c'est écolo, et ça pense à la planète entre deux "Beuuah", ingrats que vous êtes avec mère nature >_<!

    RépondreSupprimer
  3. Je m'en veux mais quest-ce que je m'en veux d'avoir louper ce grand moment dur 7ème art ... ah la la lala ... c'est vraiment trop dommmage, ah non alors (bon et là je me roule par terre sur la moquette, et peut-être même que je me fais caca dessus ...)

    RépondreSupprimer
  4. Commentaire partie 1 :

    Vu (au ciné mais pas en 3D) ! Même pour les daubes je n'aime pas être spoilé donc j'ai attendu avant de lire ton article...

    Bon, en gros on est d'accord hein, c'est pas ce 4ème film qui va sauver la saga, au contraire... pourtant j'avoue m'être moins ennuyé que lors du visionnage du 3ème (je crois que c'est juste le rythme qui est un peu meilleur).

    Warning Spoilers :

    Mais en revanche, la débilité du scénario n'a pas réussi à me cacher le plus gros défaut de ce nouveau chef-d'œuvre de Paul W.S. Anderson : la transparence (voire l'inutilité) des personnages !
    Bon, Alice reste égale à elle-même, c'est-à-dire que c'est toujours (de loin) elle la plus balèze de la bande même si on lui enlève tous ses pouvoirs dès le début du film (c'était bien la peine et ça m'a fait penser aux jeux vidéo "Metroïd" mais c'est sûrement une coïncidence).
    Claire Redfield (j'avoue, je kiffe Ali Larter en rousse au delà du raisonnable) qui était si sûre d'elle dans le 3ème film est ici complètement à la ramasse et ne montre son utilité (visuelle) que lors de 2 ou 3 scènes d'action.
    Mais l'énooorme déception vient bien sûr de Chris Redfield qui est sapé avec une combinaison trop grande, qui ne sert qu'à montrer comment sortir de la prison (rhôôô la référence sûrement involontaire et pourrie à "Prison Break" et sa méthode ne sera d'ailleurs pas utilisée), qui se révèle être moins impressionnant que sa sœur dans les phases d'action (c'est osé pour l'un des héros les plus charismatiques des jeux) et pour finir je n'ai toujours pas saisi le motif de son (inutile) emprisonnement.
    Les autres persos sont tellement transparents que c'est le vilain producteur ultra-cliché qu'on retient le plus ! Même la bimbo de service qui fait si bien à bouffer crève tellement brusquement qu'on oublie instantanément sa présence dans le métrage.

    Du côté des méchants, c'est pas beaucoup mieux ! Le "gros-bill" Albert Wesker des jeux se transforme ici en poseur ridicule que je soupçonne d'être fan du "Retour Du Jedi" (je suis le grand méchant, j'avais tout prévu et j'attends les gentils dans mon siège puis je me fais salement défoncer) et de "Mission Impossible 2" (je pratique le lancer de lunettes de soleil avec claaaasse, cette scène semble d'ailleurs tirée d'une cinématique similaire dans le jeu Resident Evil 5). Ce n'est pas le même acteur que dans le 3ème film (c'est le genre de détail qui me chiffonne) mais surtout je ne comprends pas pourquoi les réalisateurs de ces deux derniers films ont eu cette idée saugrenue de prendre des acteurs aux cheveux foncés qu'ils ont teint avec la pire teinture blonde achetée au Monoprix du coin. En tout cas, il m'a beaucoup fait rire, surtout lorsqu'il guérit de toutes se blessures (dont un énorme trou dans le crâne) et qu'on le soupçonne de se recoiffer soigneusement d'une scène à l'autre.
    L'autre méchant est un peu plus réussi : il s'agit d'un simili "Pyramid Head" (Silent Hill) très imposant qui trimballe sa hache/masse partout avec lui et qui me semble être inspiré par un gros vilain du jeu Resident Evil 5. Au moins, comme il n'a aucun dialogue, il ne devient jamais complètement ridicule et son combat est plus impressionnant que celui de la fin du film mais il a tout de même un très gros défaut : il arrive là comme un cheveu sur la soupe sans avoir le moindre rapport avec le (semblant de) scénario. Dommage...

    RépondreSupprimer
  5. Commentaire partie 2 :

    Je ne reviendrai pas sur les pauvres dialogues, les absurdités du scénario et sur les transitions "magiques" tellement il y a de quoi s'ouvrir les veines rien qu'à y repenser. Juste ce qui m'a le plus choqué : les scènes au début où Alice parle à la caméra pour expliquer la situation au spectateur qui est très bête et qui ne comprend rien de ce qu'il voit, c'est vraiment très mal joué et au final ça ne sert à rien. Et les ralentis à outrance sur Milla Jovovich par son réalisateur de mari c'est complètement "too much", surtout celui au début pendant le crash de l'hélico.

    J'aimerais tout de même m'attarder sur la scène de fin, la vraie, celle au milieu du générique. On peut y voir l'intérieur d'un hélicoptère d'Umbrella avec des soldats alignés (les mêmes qu'au début du film) qui écoutent le discours d'une jeune femme blonde vêtue d'une combinaison violette moulante (on jurerait la combi que portait Nina Williams dans le jeu Death By Degrees ou dans les Tekken sortis sur PS2) avec un décolleté abyssal surplombé par l'insecte mécanique qui rend les gentils amnésiques. Forcément la première chose que je me suis dit c'est que cette bombasse va devenir le nouveau méchant de service (car oui, la saga va visiblement continuer de sévir sur grand écran) en remplacement de Wesker disparu dans des circonstances désolantes de niaiserie (au fait, il est ptet pas mort car il paraît qu'on aperçoit un parachute dans le ciel de la scène où le black trouve enfin la sortie de l'égout). En poussant un peu plus loin ma réflexion, j'en suis arrivé à la conclusion qu'il s'agissait de l'un des méchants les plus emblématiques des jeux : Alexia Ashford de Resident Evil : Code Veronica X. Ça semble coller : une grande blonde qui a l'air très très méchante et qui semble affectionner les bijoux en forme d'insecte (je comprends juste pas pourquoi elle porte la combi de Nina Williams). Sauf que c'est là que le cerveau malade de Paul Anderson vient tout foutre en l'air ! Je savais que le perso de Jill Valentine devait faire son retour (avec la même charmante actrice qui l'incarnait dans le deuxième film), je l'ai attendue pendant tout le film... en vain ! Son nom figure pourtant au générique et j'ai pensé qu'elle avait été coupée au montage et qu'on la verrait dans une éventuelle version longue en DVD. Sauf que si j'en crois tous ceux qui ont posté cette fameuse scène de fin sur YouTube : c'est Jill Valentine la grande blonde méconnaissable déguisée en Nina Williams !!!

    Cher Mr. Anderson (on croirait entendre l'agent Smith dans Matrix) : c'est un sacré putain de scandale ! Déjà qu'il vous a fallu 4 films pour vous rendre compte que le grand méchant de Resident Evil c'était Albert Wesker, maintenant votre manque consternant d'inspiration vous pousse à inventer un méchant qui serait un mix totalement improbable entre Jill Valentine et Alexia Ashford (et Nina Williams) !!! OK, vous avez déjà mis un professeur Ashford dans le second film, mais celui-ci n'avait rien à voir avec les persos du même nom dans les jeux !

    RépondreSupprimer
  6. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  7. Commentaire partie 3 :

    Qu'est-ce que votre imagination sordide a encore en stock ? Leon S. Kennedy en grande entité démoniaque qui tenterait de conquérir le monde à l'aide d'une armée de goules avides de chair de zombie ? Ada Wong en vieillarde mutante capable de lire l'avenir dans les cervelles de chiens zombifiés ? Chris et Claire Redfield qui copuleraient afin d'engendrer une nouvelle forme d'humanité ? Carlos Oliveira revenant à la vie sous la forme d'un esprit vengeur qui prendrait possession du cerveau et du bras gauche d'Alice ? Stooooop !!! Arrêtez le massacre Mr. Anderson !!! Chaque fois que je vous entend dire que vous êtes le plus grand fan des jeux Resident Evil, j'ai envie de vous faire bouffer tous les disques des jeux par tous les orifices de votre corps jusqu'à ce que mort s'en suive afin de venger tous les fans que vous avez trahis et/ou dégoûtés de la saga !

    PS : les pubs avec les pandas sont exceptionnelles ! J'ai peine à croire que les créatifs ne se soient pas rendus compte du caractère anti-commercial de leur pub mais quoi qu'il en soit c'est grandiose !

    PPS : désolé j'ai de nouveau fait un gros pavé. La saga Resident Evil au cinéma fait partie de ces sujets essentiels qui me rendent chatouilleux comme par exemple la modification des noms dans les versions françaises des vieux films Star Wars, l'omnipotence du Black-Metal à la fin des années 90, les bande-annonces de films raccourcies à la télévision, les automobilistes qui ne mettent pas leur clignotant, les jeux-vidéo mal traduits, etc...

    RépondreSupprimer
  8. Bah au moins, je l'aurais pas vu mais j'aurai bien compris qu'il n'est pas bon XD (et lol)




    AH oui, les sujets essentiels...

    RépondreSupprimer
  9. Wooh Draven mon bon, tu as pulvérisé le record du commentaire sur ce blog! :D
    Bon alors évidemment, je serai moins prolixe, j'ai déjà plus ou moins traité de la plupart de mes (res)sentiments envers cette ignominie, ceci dit je rebondirai sur quelques points...

    Tout à fait d'accord sur la pertinence de la présence de Chris et sur son background dans le flim (mais pourquoi est-il là au juste? Ca me paraît aussi clair que le discours du Mérovingien dans Matrix quand tu l'écoutes frappé d'une méningite), sur le gros bourrin à la hache ("salut, je débarque, je passais dans le coin et j'ai vu un attroupement alors je suis venu vous péter la mouille"), et sur Wesker (ah, cette coupe de cheveux blonds peroxydés qui tient mieux qu'un mur en béton armé après une explosion atomique). Ah, et les comiques inutiles dans la tour qui meurent de façon plus anonyme qu'un figurant dans Starship Troopers.

    Cela dit, pour moi le 3è est quand même meilleur que le 4...
    Dans ce dernier, les scènes se suivent de façon tellement irréaliste qu'on se dit "mais wtf? Il est où le rapport?".
    Après le crash finissant le "combat" avec Wesker, elle se retrouve à chercher l'Arcadia, la terre d'exil, comme une envie de pisser. Une fois qu'elle se tire avec sa coupine, boum elles arrivent en pleine mégalopole détruite par des zombis (vandales!), pour atterrir à la chatte (balaise de retenir un avion avec une corde) sur une tour où, ô hasard, le frère de Claire est retenu prisonnier.

    Puis enfin ils se baladent en PLEINE MER pour aller à l'Arcadia, trouvé au pif? C'était prévu qu'il soit là pile poil juste à côté de là où ils étaient?

    Pour moi, dans la tour, mis à part les scènes de zombis, TOUTES les autres sont INUTILES. TOUTES. On ne comprend RIEN, les seconds rôles ne servent à RIEN, Chris ne servira à RIEN (ah super ton moyen de transport qui ne marche plus, si t'as d'autres idées à la con comme ça...), pour moi tout ce passage n'est qu'un très grand vide qui a fait perdre du temps, juste pour introduire Chris et le gros bourrin à la hache qui finira atomisé par un fusil à pompe rempli de pièces de monnaie (mais WTF quoi! "Tiens, je vais mettre des huîtres dans mon fusil à pompe, ça tire n'importe quoi après tout!")

    Le rythme est ultra lent (la scène dans le nord où elle retrouve Ali Larter est d'un soporifique...), les acteurs sont très peu convaincants, et la scène finale est consternante.
    Les raccourcis faciles pour virer l'armée d'Alices et les pouvoir de l'originale sont tellement éculés que ça m'a donné envie de regarder la Petite Maison dans la Prairie pour voir un truc qui contient moins de clichés.

    M'enfin je suis possiblement trop acide, vu que j'ai presque vomi ce flim :D

    RépondreSupprimer
  10. *snifsnif* ça sent le moisi ici XD Bon maintenant qu'il est sortit en DVD et Blouray faut parler d'autre chose...XD

    RépondreSupprimer
  11. My progгammer is trying to convіnce me to
    move to .nеt fгom ΡHP. ӏ hаve аlwауѕ diѕliked the iԁeа becauѕе of thе costs.
    But he's tryiong none the less. I've beеn uѕing Moѵable-type on a variety
    of websitеs for about а yеаг and am
    woггіeԁ аbout sωitching
    to anothеr platfοrm. ӏ havе heaгԁ greаt things аbout blοgengine.

    nеt. Is theгe a waу I сan imρort all my wordрress posts
    into it? Any κinԁ оf hеlp ωοuld bе greatly аpρreciatеd!


    my wеb page ... meuble de salle de bain

    RépondreSupprimer
  12. A mоtivatіng dіscussiοn іs definitely ωoгth comment.

    I belieνe that yоu need tο wгite moге on thіs iѕsuе, it may not be а taboο subjeсt but
    generally people ԁοn't talk about such topics. To the next! Kind regards!!

    My web page ... maquillage pas cher

    RépondreSupprimer
  13. Right now it looks like Wordpress is the top blogging platform available right now.
    (from what I've read) Is that what you're using on your blog?



    My webpage - Roland Garros

    RépondreSupprimer
  14. I'm now not positive the place you are getting your information, however great topic. I must spend some time finding out much more or figuring out more. Thank you for magnificent information I used to be on the lookout for this information for my mission.

    Feel free to surf to my weblog ... Roland Garros

    RépondreSupprimer
  15. Hi, always i useԁ tо check wеbsite pοstѕ heгe in the еarly hours in the brеak οf day, since i enjoy to leaгn mоrе аnd
    more.

    Also vіsіt my blοg post - comparatif ssd

    RépondreSupprimer
  16. hello therе anԁ thank you for youг іnformаtiоn – I've definitely picked up something new from right here. I did however expertise some technical points using this website, as I experienced to reload the web site lots of times previous to I could get it to load properly. I had been wondering if your web hosting is OK? Not that I'm
    сomplaining, but slow loading instances tіmes wіll very frеquently affect уour ρlacement in goοglе аnd cοuld ԁаmаge your
    high qualіty ѕcοre іf аԁѕ anԁ marκеting with Aԁworԁs.

    Well Ι'm adding this RSS to my e-mail and can look out for a lot more of your respective fascinating content. Make sure you update this again very soon.

    Feel free to surf to my blog post :: devis peinture

    RépondreSupprimer
  17. I got this website from my buddy who shared with me on the topic of this web page and now this time I am browsing
    this site and reading very informative articles here.


    Feel free to surf to my website voyance Gratuite

    RépondreSupprimer
  18. I seriously love your blog.. Excellent colors & theme.
    Did you build this web site yourself? Please reply
    back as I'm wanting to create my very own blog and would like to find out where you got this from or what the theme is named. Cheers!

    Also visit my weblog ... viagra tablets

    RépondreSupprimer
  19. Article writing is also a excitement, if you
    be familiar with after that you can write if not it is difficult to write.


    my blog post; voyance par telephone

    RépondreSupprimer