jeudi 19 novembre 2009

2012 : les mayas sont balaises quand même

Quelle grande séance de cinéma hier soir. La fin du monde, rien que ça.
Et Emmerich qui nous fait ça en plus ; de quoi faire rêver...

"Quoi, comment ça un scénar'? Ca sert à quoi? Mec, on va faire péter le monde!"

Tout commence par un scientifique black (très important) qui va voir un de ses potes scientifiques en Inde, qui lui fait découvrir qu'à plus de 5 bornes sous la surface de la Terre, l'eau, ça bout. Pas avec un camping-gaz hein! Juste à cause de l'action des neutrinos expulsés par le Soleil lors d'une éruption solaire.

Rien que ça, paf.

Et à cause que l'eau, ça bout, ben l'écorce terrestre elle se fissure, tu vois? Donc bim, dans ton cul l'humanité, tu vas crever. Heureusement, en 2012, The Expendables sera déjà sorti, on peut mourir heureux.

Bon bref ; le deuxième héros principal est un écrivain raté divorcé, envers lequel son fils éprouve une haine insensée de gosse très con qui préfère causer via texto avec son beau-père, et dont la fille de 7 ans porte encore des couches (non mais alors ça franchement, je me demande comment le rédacteur du script a pu en arriver là...). Sa femme l'aime évidemment toujours.
Le bouquin parle d'une apocalypse aussi, et insiste sur le côté "altruiste et généreux" (en gros) des gens pendant cette apocalypse. Ca tombe bien hein?

Donc, ce gros loser qui se réveille en retard et qui a vendu 422 exemplaires de son bouquin (on vous l'avait dit que c'était un loser, 422, franchement, ça paie pas une Porsche!), et qui bosse en tant que chauffeur pour un caïd Russe du nom de Yuri (et ses gosses affreux), découvre en allant camper avec ses gosses à Yellowstone qu'il n'y a plus de lac là-bas.

Ensuite, pêle-mêle, on a :
- Le scientifique black a lu le bouquin de l'écrivain raté. Ca tombe bien hein?
- Un illuminé qui a, entre des documents secrets sur la zone 51 et Marylin Monroe (!), une carte secrète montrant l'emplacement de "vaisseaux" qui seraient construits par les gouvernements du monde entier dans le plus grand secret... Rôle important mais chelou.
- Un président black qu'il est trop fort et qui n'abandonnera pas la Maison Blanche malgré l'apocalypse. Servira pas à grand-chose.
- La fille black du président qui... Tombera amoureuse du scientifique black (houlà, comment je vous spoile violent, vous l'aviez pas vu venir hein?), mais qui ne sert à rien en fait. Mais vraiment.
- Un moine Tibétain qui sauvera plein de gens (suspense).
- Un pilote Russe (SASHA) qui a des cojones mais genre Dolph Lundgren en moins musclé.
- Une blondasse Russe qui aura été opérée des seins par... Le nouveau mec de l'ex de l'écrivain (vous suivez). Elle aura un rôle primordial dans ce f... Ah non pardon, elle ne servira à rien.

Et deux ou trois autres personnages secondaires grotesques...

"BOOM, quand votre coeur fait BOOM"

Bon, franchement, tout ça on s'en contrebat les couilles contre un mur, on est bien d'accord : ça finit par faire boum, mais pas un boum de fiottasse hein? Un PUTAIN de BOUM.
On aura d'affilée : une fuite en limousine pendant que tout pète autour, un décollage dans un petit avion alors que tout pète autour, une fuite en camping-car pendant que tout pète autour, et enfin un décollage dans un avion-cargo alors que tout pète autour.
C'est dire si ce film est varié!
Et je préfère vous épargner la fin (je m'en voudrais de péter le suspense, 'voyez?)...

Au final, on apprendra que les Chinois, en construction, c'est pas des pédés, et que l'humanité ben elle est bath, grâce au bouquin du héros et au scientifique black (incroyable, ce twist inattendu!).

Je prends conscience que j'écris de la merde depuis un petit moment déjà, je construis très peu ce résumé et je vous inflige des dommages irréparables au cerveau, je vais donc conclure comme je peux...

En somme...

En somme, ce flim bourre violent, mais alors violent. On sent qu'Emmerich est aux commandes, il s'amuse à tout péter comme à son habitude, mais en plus grand cette fois (ah, le glissement de la Californie dans l'océan! Des volcans qui font des explosions atomiques à Yellowstone! des tsunamis qui défoncent même l'Himalaya!). Dans les scènes de bourre, y'a pas à chier, le sujet est maîtrisé ... [Ceci est un petit encart pour voir si vous lisez bien tout ; si vous l'avez lu, dites "poil" dans votre comment, où que ce soit!] Bon, les scènes de fuite en elle-mêmes sont pourrax, on n'y croit pas une seconde, mais t'as la rétine qui explose en même temps que les corps démantibulés, c'est l'essentiel non?

Sinon, le scénario ne casse pas trois pattes à un canard, même mon tabouret aurait pu écrire ça ; les passages "marrants" sont du même acabit que les blagues de Will Smith dans ID (ça tombe bien, c'est du Emmerich aussi!), la plupart des personnages sont perraves et on ne comprend pas l'attitude de 90% d'entre eux à certains moments.

Somme toute, si vous cherchez un divertissement où tu peux laisser ton cerveau à l'entrée (outre le catch et Twilight), c'est un flim qui vaudra très certainement le coup à mater au cinéma, sur un grand écran et un système son qui poutre sa race dans les grandes longueurs. A la télé, ça rendra sans nul doute beaucoup moins bien. On se retrouvera devant un flim plat mais gentillement divertissant, sans le côté gargantuesque de la destruction du monde qui va bien.

Les notes!

Scénar :



Effets spéciaux :



Fin du flim :



Voisine au ciné qui fait chier avec son portable :



Le Quick avant le flim :


Sinon, il faut savoir que j'ai vécu une deuxième fois la fin du monde au cinéma, mais en sortant ; vu qu'on est sortis en même temps que les spectatrices de Twilight 2. J'aurais presque préféré qu'un porte-avions me tombe sur la gueule.

Bon bah, si vous avez lu ce pavé en entier, je vous tire mon chapeau, et je vous propose une petite vidéo pour vous féliciter. C'est une pub qui poutre juste sévèrement.
Sur ce, chocobisous!

mercredi 18 novembre 2009

Les poneys, ça kiffe la testostérone TAVU

A viendre l'an prochain, un concentré de burnes de plus de 90 minutes garanties 100% pur steack!

Admirez plutôt le casting mââââle de la violence :
Sylvester Stallone
Arnold Schwarzenegger et Bruce Willis pour un caméo dans le flim, pour une scène
Jason Statham
Jet Li
Mickey Rourke
Gary Daniels (le mec qui jouait Ken le Survivant putain! KEN!)
Dolph Lundgren (le Scorpion Rouge, tu peux pas test tkt)
Randy Couture (gros champion de MMA (pas les assurances -_-))
"Stone Cold" Steeeeeeeeeeeve Austinnnnnnnnnnnnnn (un ancien gros catcheur qui bourre)
Terry Crews (remember, le président Camacho dans Idiocracy (si vous ne l'avez point vu, VOYEZ-LE!) )

Alors, ça fait pas envie?
Bon, ils ont aussi mis Eric Roberts pour le quota de boulet, mais pour le reste, ça sent la couille quand même hein hé bon.

Quel dommage que JCVD, Chuck Norris ou Jackie Chan n'aient pas signé...

Une ptite BA?

Allez, une ptite BA.



Et d'ici pas longtemps, la critique de 2012.

TREMBLE, PLANETE TERRE!